Amour et politique... exactement pareil

01:40:00



Il y a une chose dont peu de personnes aiment parler c’est la politique. Et puis tout le monde aime parler d’amour. Logique puisque c’est totalement différent ?


Pas tant que ça en réalité…

Vendredi Mr Trump à officiellement prit son poste de président des Etats Unis. De notre côté de l’océan, on s’apprête également à changer de président ; d’où cette chronique.

Non rassurez vous, je ne vais pas vous parler de politique !

Je m’attaque à un sujet assez délicat : Avoir une sexualité active et la politique sont en réalité étroitement liée.

En amour


On cherche à lui plaire. On découvre ces centres d’intérêt, ce qu’il attend d’une relation. Pour être celle avec qui il vivra on use d’arguments solides. Parfois (et ça s’avère plus récurrent que ce que l’on pense), on se retrouve à se vendre soi même pour paraître plus intéressante ; comme l’affaire du siècle.
La vie de couple est un enchainement perpétuel de compromis, de discussions, de disputes parfois ; et puis de projets.
Si on vient à se séparer ; même si cela fait mal ; avec le temps on s’aperçoit que s’était évident qu’on avait misé sur le mauvais cheval. Et puis on répète ce même schéma avec un nouveau prétendant…

En politique


En creusant, je me rends compte que je pourrai vous copier le paragraphe que je viens de vous écrire sur l’amour.
C’est vrai ; lors des campagnes présidentielles, les candidats essayent de nous plaire. Ils essayent de connaitre ce qui pourrait faire pencher les votes en leur faveur. Pour cela, les politiciens n’hésitent pas à se vendre comme on le fait devant un prétendant pour qu’il nous ramène chez lui.
Lorsque le nouveau président est élu, là encore on retombe dans le schéma du couple : des compromis des discutions, des disputes et parfois des projets (qui comme en couple, n’aboutissent que rarement).
Vient le moment des nouvelles élections. Je dois vous avouer qu’on reste sur la même lancée puisque là encore, on s’aperçoit qu’on avait mit touts nos espérances dans le mauvais cheval et on mise sur un nouveau prétendant … enfin candidat… bref vous m’avez compris.



On a beau dire qu’on n’aime pas la politique, on est indéfiniment en campagne présidentielle dans notre vie amoureuse. Il ne reste plus qu’a faire de telle sorte que notre mandat ait une durée indéterminée…


[SEXY CHRONIQUE]
par Le Monde de Choupinette

You Might Also Like

0 commentaires

MES LOOKS SUR POLYVORE

VideoBar

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.