Quelle note ?

00:15:00


Peut importe notre ville de résidence, notre job ni même notre personnalité. Un dictat du toujours meilleur nous submerge chaque jour. Rapporter le plus de clients au patron, aller à la salle de sport plusieurs fois par semaine pour rivaliser avec les mannequins des magazines. Dès la première seconde de notre vie nous sommes en rivalité constante avec le reste du monde.

Pour le sexe tiens ; est ce qu’on doit là aussi être performant quoi qu’il arrive ? Comment savoir si on a obtenu le si précieux 10/10 de notre partenaire ?

Le sexe devrait être (et c’est comme ça que je le vois) un moment où l’on lâche prise. Plus besoin de rentrer dans le moule de la société ; on peut juste être soi. Enfin ça c’est une définition parfaite parce qu’en réalité, au moment ou l’on se blotti contre notre partenaire pour savourer cette osmose de l’après sexe ; notre partenaire lui range toutes nos attitudes, performances et positions dans des cases au nom plutôt réducteur :
« Elle assure grave » ou encore pire « p**** c’est une fleur que je lui ai fais parce qu’elle se démerde comme un pied ».

Vous avez compris le principe.



Si ce classement de nos performances s’arrêtait là, on pourrait passer un coup d’éponge dessus. Mais que soit les hommes ou les femmes ; on a ce désir incontrôlable de tout comparer et en ce qui concerne la couette, de noter notre partenaire.

Alors que veut dire un 3/10 par rapport au 8/10 ? N’avons-nous pas assez partagé notre désir avec l’autre ou est ce simplement parce qu’on n’a pas eu de cours avec Dorcel ? Tout le monde sera d’accord pour dire qu’il vaut mieux avoir un 10/10 qu’une zéro pointé mais sur quoi nous basons nous ?



Je me mets à la place de la personne qui pour ce premier échange corporel s’était mise une pression énorme et qui le moment venu trouve elle-même qu’elle aurait pu mieux faire. Pourquoi l’achever avec une note pareille ? C’est inhumain. Il y a des tonnes de facteurs à prendre en compte comme la fatigue, la température de la pièce, l’humeur, et même le temps qu’il fait.


On est définitivement bien loin de la spontanéité, des moments si magiques que sont les premiers moments sous la couette…





SEXY CHRONIQUE by LE MONDE DE CHOUPINETTE

You Might Also Like

1 commentaires

MES LOOKS SUR POLYVORE