life is beautiful

09:59:00

life is beautiful


On se dit toujours qu’on a le temps. Que « demain est un autre jour ». Et pourtant tout peut basculer en une demie seconde.

Du coup depuis pas mal de temps, j’ai décidé de profiter. Profiter de la vie. Profiter de mes proches. Etre heureuse dans de petites choses. Histoire de ne rien regretter. Profiter à fond chaque instant, chaque personne importante. Et surtout essayer de laisser de côté ce qui pourrait parasiter tout ca. Ce qui vient spontanément c’est de dire que c’est notre famille, nos proches, notre travail qui nous rend heureux. C’est trop bateau. Trop cliché comme réponse. J’ai choisi de me dire que la vie est aussi belle dans autre chose.

...

Tout stopper. Appuyer sur marche. Choisir un mug. Y placer un sucre, une cuillère. La lumière ne clignote plus. J’appuie. Voila MON CAFE est prêt. Enfin…
Le savourer en me déconnectant de tout le reste. Sentir sa chaleur. Ses arômes.



Une palette infinie de couleurs. De possibilités. Choisir une texture. Un rendu voulu. Je ne me maquille que lorsque l’envie me prend. Elle me prend souvent. Du coup cet instant est comme suspendu dans le temps. Tout va plus doucement. Je ME PRENDS LE TEMPS de me faire jolie. Pour moi. Et puis aussi un peu pour LUI.



Elle est admirée. Elle est aussi détestée. Trop de personnes. Trop de bruit. Pas assez de nature. NEW YORK. Un rêve inaccessible qui reste encré en moi. Pouvoir découvrir New York, Manhattan. Pouvoir découvrir mon rêve. Et puis il y a cette chanson « ♪♫ un jour j’irai à New York avec toi … ♫ ».



On la cherche tous. Peu la trouve. Certains bluffs en mettant toute la gloire sur le dos de la chance. Moi c’est sur les réseaux. Dans mes rêves ; dans mes envies aussi parfois. Sur Pinterest en me perdant dans les milliards d’images, de look. Elle me fait me sentir bien parce qu’elle me donne l’impression de créer. Donc d’exister. Grâce à elle, la vie est à chaque fois plus belle. L’INSPIRATION.



Quelques grammes. Parfois un peu plus. Deux oreilles, quatre pattes. Et puis ces deux yeux si bleus. Je m’y perds. Ils me réconfortent. Souvent même. Ils viennent spontanément demander une caresse, un câlin. Sans me rappeler ce jour ou peut être par manque de temps, ils n’ont pas eus ce câlin. Un amour inconditionnels à maçonné petit à petit notre relation. Mes CHATONS.









You Might Also Like

0 commentaires

MES LOOKS SUR POLYVORE

VideoBar

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.