Cette notoriété si excitante et si crainte

00:48:00


Depuis quelques temps, je suis ballôtée entre le sentiment d’aimer et d’assumer le fait que certaines opportunités s’ouvrent à moi et le sentiment d’avoir honte de vouloir que ça continue. Ai-je le droit d’aimer cette certaine notoriété ? Devrais-je rester bien loin de tout cela ? Est-ce saint de vouloir que ça continue ?

J’ai démarré ma chaîne pour rester en contact avec mon équipe de vendeuse donc c’était pour des raisons professionnelles. Une fois l’entreprise fermée, j’ai continué cette chaîne parce que ça me faisais du bien de partager avec certains et certaines d’entres vous mes bons plans, astuces et réflexions.
Mon blog a vu le jour pour une tout autre raison : je voulais assouvir mon plaisir d’écrire.
Ce qui est commun à ces deux supports c’est que jamais je ne me suis dis que j’allais pouvoir être sur un plateau tv ou être interviewer et pourtant c’est arriver.

Au fil du temps, et puis surtout voyant la quantité d’heures passées devant mon écran à faire les montages vidéos et mes articles, je me suis bien évidement dis que si je pouvais en vivre se serais vachement cool (oui je sais ça ne se dit pas mais c’est mon blog je fais ce que veux).



Il y a presque deux mois, tout c’est bousculé : la proposition de faire partie des invités sur le plateau de C’est Mon Choix puis une interview et une seconde… A chaque fois le même reflexe : est ce que c’est réel ?

Avec le recul (et surtout parce que la première interview va sortir en kiosque cette semaine), je me pose pas mal de question sur cette nouvelle « notoriété ». Au fond de moi je me dis que c’est mérité, que j’ai bossé pour que ce que je vous blablate en vidéo ou dans les articles soit reconnu ; et puis inévitablement, la société d’aujourd’hui me fais me dire que ce n’est pas bien de vouloir que ça continue.
Réussir et être médiatiser n’est pas forcément bien vu, pourtant j’aime ça. Pas parce qu’on parle de moi mais parce que j’ai le sentiment que le travail que je fourni depuis presque deux ans paye.



Suis-je devenue narcissique et nombriliste ? Je ne pense pas. Je pense plutôt que si j’ai envie que ça continue c’est tout simplement parce que comme tout le monde, j’aimerai réaliser mes rêves ; et je ne crois pas qu’il y a quelque chose de mal à ça…

Donc même si ça fait très bizarre de me voir dans cette revue, à la place des autres personnes que je pouvais lire, je suis fière de ce que je fais et temps pis si ça ne plait pas à tout le monde ; temps pis si je passe pour quelqu’un de narcissique. Mon entourage me fait garder la tête sur les épaules, je sais d’où je viens et je compte bien juste profiter chaque seconde et chaque opportunités.

Je ne pouvais pas terminer cet article sans vous remercier encore une fois, parce que c’est vraiment grâce à vous que j’ai ces opportunités. Sans mon blog, sans ma chaîne, et du coup sans vous ma team choupi, on ne m’aurait pas proposé tout cela…




Je vous aime

You Might Also Like

2 commentaires

MES LOOKS SUR POLYVORE